9. 4 juillet

Modernité et Romantisme en Pologne

4 juillet 2017, 21h | Mas de Sainte Marguerite, La Garde (83)

Programme :

  • Sonate No.1 pour violon et piano Op. 12 (1943)
  • Etudes n° 5 – 13 – 34 – 45 de Frédéric Chopin (1830)
  • Sonate No.2 pour violon et piano, Op. 15 de Mieczyslaw Weinberg (1944)

Avec : Agnès Pyka (violon) / Laurent Wagschal (piano)

Mieczyslaw Weinberg puise son inspiration dans la musique de son ami Chostakovitch, ou encore dans celle de Bartók, réutilisant des motifs de musique folklorique pour la formation de sonate pour violon et piano. Le dialogue entre les deux instruments permet de proposer des variations de ces motifs mélodiques à travers des harmonies résolument modernes. La mélodie du violon, toute empreinte d’accents hébraïques, fait la part belle à la virtuosité.

Les Études de Chopin sont deux cahiers chacun de douze études pour piano que le compositeur polonais publia dans les années 1830. Premières études à être aussi de véritables morceaux de concerts, elles sont pourtant rarement jouées en public dans leur intégralité, étant réputées pour leurs difficultés en tous genres.