Résidence de création Une Nuit Transfigurée

Du 20 au 23 décembre 2021 - Du 03 au 17 janvier 2022 | La Ferme du Buisson - Scène Nationale de de Marne-la-Vallée (77)

Résidence de création

 

Le projet Une Nuit Transfigurée est né de la rencontre d’Agnès Pyka, premier violon de l’ensemble, avec David Thelim, peintre marseillais, et d’une envie commune de faire dialoguer leur art.

« Ce qui m’a tout de suite frappée dans la peinture de David Thelim c’est bien entendu la beauté des toiles mais plus précisément la tension, l’angoisse, ces personnages qui se répètent sans n’être jamais les mêmes, la forêt qu’ils créent, tellement similaire dans mon imaginaire au début de la Nuit Transfigurée de Schoenberg. »

 

Une Nuit Transfigurée :

Variation pluridisciplinaire pour sextuor à cordes, deux danseurs et vidéo

Naturellement le projet s’est développé autour de La Nuit transfigurée d’Arnold Schoenberg, inspiré du poème de Richard Dehmel pour la partie musicale, complété par la commande à la compositrice Graciane Finzi de deux œuvres pour sextuor à cordes, et de mouvements des quatuors N°1 et N°4 et du quintette à cordes d’Alexander Zemlinsky.

La danse et la vidéo sont venues sceller cette rencontre dans une mise en scène d’Alain Fromager et une chorégraphie de Natacha Balet.

 

Programme

Arnold Schönberg :
Verklärte Nacht (La Nuit Transfigurée) pour sextuor en cordes en ré mineur, Opus 4 (1899)

Alexander Von Zemlinsky
Quintette à cordes, 1er mouvement (1894)
Quatuor n°1 op. 4, 1er mouvement (1896)
Quatuor n°4 op. 25, 3ème mouvement (1936)

Graciane Finzi
Espaces saturés (2020) et Le Pays d’avant naître (2020), sextuor à cordes, composition originale

 

Directrice artistique de l’ensemble et premier violon : Agnès Pyka

Mise en scène : Alain Fromager

Vidéo : Baptiste Klein

Peinture : David Thelim

Composition : Graciane Finzi

Chorégraphie : Natacha Balet

Lumières : Maurice Fouilhé

 

L’ensemble Des Équilibres en sextuor à cordes.

Agnès Pyka, premier violon | Jacques Gandard, second violon | Cécile Grassi, alto

François Martigné, alto | Caroline Boïta, violoncelle | Guillaume Martigné, violoncelle

Elle : Natacha Balet

Lui : Rémi Benard