24. 30 nov Invalides 2

Concert aux Invalides

30 novembre 2017, 20h | Cathédrale Saint-Louis des Invalides, Paris (75007)

Programme :

  • L’Histoire du Soldat de Stravinsky
  • Concerto pour l’Adieu de George Delerue

Avec :

Didier Sandre de la Comédie Française en qualité de récitant,

L’Orchestre de la Musique de l’Air, sous la direction de Claude Kesmaecker

accompagnés de

Claude Delangle, soliste (saxophone)

et L’ Ensemble Des Equilibres
avec Agnès Pyka (violon) / Mathias Lopez (contrebasse) / Pascal Moraguès (clarinette)

L’ensemble Des Equilibres vous propose un événement à caractère exceptionnel, dans un cadre prestigieux !

Le Soldat En Campagne :

L’histoire du Soldat est un mimodrame dont les éléments narratifs ont été tirés du conte populaire russe Le déserteur et le diable. D’inspiration faustienne, Igor Stravinsky (1882-1971)en compose la musique en 1917 sur un texte de Charles-Ferdinand Ramuz alors qu’il était dans une situation matérielle et morale pénible. Les instruments de ce projet (clarinette, basson, à pistons, trombone, percussion, violon, contrebasse) ont chacun un rôle de soliste nous contant l’histoire au même titre que les récitants.

Le concerto écrit pour le film Diên Biên Phu de Pierre Schoendoerffer (1992) est une des plus belles oeuvres du compositeur français Georges Delerue (1925-1992) spécialisé dans la musique de cinéma. Tendresse, mélancolie, détresse et désolation se retouvent à travers les notes de l’orchestre et du violin pour rendre avec finesse et brio cette ambiance d’adieu.

Programme :

♪ Le Coq d’Or, prélude de l’acte I (introduction) de RIMSKI-KORSAKOV
♪ Concerto pour saxophone alto et orchestre de Henri TOMASI (1949)
♪ Marsch um den Sieg zu verfehlen (extr. de Der Tribun) Mauricio KAGEL (1979)
♪ Concerto pour l’Adieu pour violon et orchestre de George Delerue (musique du film Diên Biên Phu de Pierre Schoendoerffer) (1992)
♪ Mars, celui qui apporte la guerre, extr. des Planètes, suite pour orchestre de Gustav HOLST (1914-17)
♪ L’Histoire du Soldat, musique de scène en forme de mélodrame (sur un texte de Charles-Ferdinand Ramuz) d’Igor STRAVINSKY (1918)